6 : Queensland

Brisbane

Lundi 4 juin

Nous trouvons enfin un garagiste, grâce au super traducteur Alexis, et son bel anglais. Le garagiste a pu faire les réparations dans l’après-midi, ce qui a motivé Rogers a rouler 450 km à 17:00 pour être là à l’arrivée de Margaux et Stéphane à l’aéroport de Brisbane. Pile à l’heure, Alex a pu retrouver sa sœur, et nous les avons ramener à l’hôtel. Une soirée imprévue dit pas de réservation camping, ou hôtel pour nous quatre, il était minuit et nous n’avions aucun endroit où poser le camping car. Nous avons donc du aller dans un free camp à 30 km de la ville.

 

Mardi 5 juin

Nous nous sommes rendu compte qu’il était difficile de garer un camping-car aussi gros que le nôtre dans une ville comme Brisbane où les parkings sont essentiellement intérieurs, ou à une durée limitée de deux heures. Nous avons retrouvé Margaux et Stéphane le lendemain en ville, pour se retrouver tous ensemble dans un appartement pour 6 personnes, près du centre ville, et avec parking extérieur pour notre énorme motorhome !

Ce soir, on profite à fond : ferry sur la baie de Brisbane, visite de la ville en soirée, petite coupe de champagne en rooftop (bar en haut d’un immeuble) pour fêter les événements passés comme l’anniversaire d’Alexis ou de Roger, et un retour à l’appartement en Uber (très rentable lorsque l’on est 6, et on arrive directement à la maison !)

 

Mercredi 6 juin

Petit coup de ferry encore (c’est tout de même plus agréable que prendre le bus), visite du jardin botanique ainsi que du centre ville. Brisbane est vraiment une belle ville, petite et vraiment nature. C’est très relaxant de s’y promener !

 

Jeudi 7 juin

Il était temps de partir de Brisbane, mais avant tout, nous avons été invité par un couple très gentil, et qui nous a offert leur aide à chaque fois que nous en avions eu besoin, Norma et Warwick.

Lorsque nous avons eu notre problème avec le van et cette « defect notice », Margaux, la sœur d’Alexis qui était au courant de cette histoire, en a parlé à ses amies au travail. Carole, une de ses collègues, connaissait dans son entourage Norma, une australienne habitant à Brisbane. Nous sommes donc restés en contact depuis qu’ils nous ont aidé à trouver un garagiste agrée à Melbourne.

Nous les avons rencontrés chez eux autour d’un bon café, d’un excellent pavlova fait maison par Norma (c’est une spécialité australienne, un gâteau fait de meringue et de blancs d’œufs, où l’on rajoute à sa sauce autant de fruits que l’on veut), de petits biscuits aux amandes et de fromages au poivre. Nous avons passé un très bon moment en leur compagnie, et avons bien rigolé. Point bonus : nous n’avons parlé qu’en anglais avec eux !

 

Vendredi 8 juin / J-2 Fraser Island

Réveil en douceur, après une première nuit tous les 6 dans le camping car. Nous sommes allés prendre le petit-déjeuner au bord de la plage de Mudjimba beach. Nous avons mangé de très bons burgers à Betty’s Bruger (on recommande!!!) et nous commencions tranquillement à marcher dans le National parc de Noosa, quand il s’est mis à pleuvoir des cordes et des cordes, c’est parti pour courir sous la pluie ! Nous étions trempés, mais c’était marrant. Noosa est à environ 2 heures et demi en voiture d’Hervey Bay. Nous avons trouvé à mi chemin un très bon camping pour passer la nuit, le Tin Can Bay Toursit Park. Surprise, en plus d’un accueil très agréable, le personnel nous a vivement conseillé d’aller voir les dauphins demain matin. Elle nous a transmis l’adresse et les infos, nous n’avions qu’à nous lever tôt !

 

Samedi 9 juin Tin Can Bay / J-1 Fraser Island

Nous avons hâte d’être à demain. Au programme : On pose le camping car, on prend le ferry, un 4WD (4×4) nous attend à l’arrivée, avec tout le matériel de camping, et c’est parti pour 3 jours de rêve, à rouler sur la plage dans un 4WD pour 6 personnes, et dormir sur le sable blanc. Mais aujourd’hui s’annonçait aussi comme être une belle journée. Le principe de cette matinée était simple ; nous étions au bord de la rivière, comme un une vingtaines d’autres personnes. Cela faisait un peu touristique, mais l’avantage réel est de savoir que les dauphins sont en total liberté et qu’ils ne viennent que par leur gré. Nous pouvions mettre les pieds dans l’eau et nous approcher de près, mais pas les toucher. Cette race de dauphins est allergique aux gènes humaines. Nous avons eut une belle surprise en découvrant une maman et son petit arriver à leur tour. Nous avons vu au total quatre dauphins, et pu leur donner un petit poisson. Nous n’avons payé que $10 chacun pour cette petite matinée, qui permet de voir de jolis dauphins en liberté.

Nous avons fini la journée à Hervey Bay, visitant la ville et profitant du coucher du soleil sur la mer.

 

Dimanche 10 juin Fraser Island

Fraser Island : cliquez ici pour voir nos trois jours au paradis !

 

Jeudi 14 juin

La fin du voyage s’annonçait pour Armelle et Roger. Leur avion était le 17 mai, au départ de Melbourne. Malheureusement, nous ne pouvions pas rester avec eux sur Hervey Bay. Nous avons essayé de trouver une autre solution, mais plus ils nous suivraient vers le nord, plus le billet de retour pour Melbourne aurait coûter cher. Ils sont donc resté quelques jours à Hervey Bay, et on pris un bus-taxi ainsi qu’un avion pour arriver à Melbourne. De notre côté, nous avançons tranquillement vers le nord, vers Airlie Beach… En chemin, nous nous sommes simplement arrêter pour dormir ou manger. Le seul stop que nous avons fait est à Agnès Water où nous avons fait une légère marche d’une dixaine de minutes dans la forêt.

 

Samedi 16 juin

Nous avons regardé notre premier match de coupe du monde, France-Australie ! Ça ne pouvait pas mieux tomber ! De plus, l’heure était parfaite puisque le début du match était à 20:00, tout juste le temps de se remplir le ventre avec un bon gros burger à Airlie Beach pour notre arrivée.

 

Lundi 18 au mercredi 20 juin Whitsundays Islands

Retrouvez mon article sur les magnifiques îles des Whitsundays ici !

 

Jeudi 21 juin Great Barrier Reef

Grand jour aujourd’hui ! Va-t-il faire beau ? Va t-il faire mauvais ? Nous nous questionnions depuis plusieurs jours sur la météo. Nous étions déjà chanceux d’avoir un ciel bleu pour tout le séjour ‘Whitsundays’, mais nous voulions vraiment un beau temps pour cette journée. POURQUOI, me diriez-vous. Nous avions réservé, deux jours avant, un vol en avion d’une heure pour un survol de la grande barrière de corail, ainsi que la whithaven beach. Et oui, magnifique soleil, magnifique ciel bleu. Départ 11:00, stressés (moi en tout cas) et en avant. C’était un petit avion, il y avait deux personnes en plus de nous quatre, ainsi que le chauffeur ahah. Nous avons payé chacun $209 pour ce tour d’une heure, mais chaque minute était incroyable. La vue sur les îles, sur la plage Whithaven beach que nous avions vu d’en bas. Mais surtout; La barrière de Corail. Beaucoup disent qu’elle disparaît petit à petit, et que cela ne vaut pas forcément le coup de payer très cher, d’y aller en bateau et y faire du snorkelling. Mais la vue d’en haut est totalement follissime, jamais nous ne reverrons ça dans notre vie. Je ne dis pas que je le referais tous les jours, car j’ai eut envie de vomir plus d’une fois (Margaux également), mais le voyage en vaut le détour. En prime, nous avons vu des baleines sur la route du retour. Amazing day.

 

Vendredi 22 juin Magnetic Island

Beaucoup d’hésitations pour cette île, faut-il la faire ou la passer ? Nous n’avions plus beaucoup de temps, nous devions déposer le camping car à Cairns le 25 juin. Pourquoi le faire : C’est ce qui nous a fait prendre une décision. Il ne restait plus longtemps avant le départ de Margaux et Steph, et ils n’avaient pas encore vu de koalas. Ils n’ont également pas vu de kangourous, où quelques uns durant la route. Voici ce que nous nous sommes dit : il y a encore beaucoup à faire, il ne faut pas perdre de temps sur cette île. Disons une demi-journée pour le faire, en plus le ferry ne coûte que $30/per allée retour. Au programme ; Arrivée du Ferry à Nelly Bay. Prendre le bus direction la Magnetic Island Forts Walk où nous aurions très certainement la chance de trouver quelques koalas en route. Nous redescendrions ensuite vers Arcadia, et plus précisément les Wallabies Rocks. Nous avons suivi ce programme. Nous avons vu beaucoup de koalas, accrochés au arbres (cinq, six?). Il faut bien les chercher, un peu comme une chasse au trésors car ils ne font pas un bruit et se fondent dans le paysage… Trop cool hein ? Et puis, Marg et Steph étaient tout heureux à leur tour, ce qui faisait plaisir à voir !

Finalement, la promenade a duré plus longtemps que prévu, mais nous ne voulions pas nous presser. Nous avons malheureusement loupé le bus qui passe toutes les heures pour aller à Arcadia, ce que nous avons fait à pieds. Nous avons mangé là-bas et été voir ces fameux Rocks Wallabies. Impossible de les rater, ces minuscules kangourous étaient là pour nous accueillir. De petites bêtes mignonnes, qui sautaient de rochers en rochers, avec leur bébé dans leur poche. Cette endroit était malheureusement très fréquentés des touristes, et la majorité d’entre eux se servaient de granulés pour s’en approcher. Bizarre quand on sait qu’il y a écrit à chaque coin de rue qu’il ne faut pas les nourrir, qu’il ne faut pas nourrir un animal en liberté, quelqu’il soit.

Une bonne journée malgré tout, et un petit trajet de route jusqu’ Ingham où nous y passerons la nuit.

 

Samedi 23 juin Wallamans Falls

Une hésitation encore pour cette cascade de 268 mètres de hauteur, encore par manque de temps, et d’une météo qui commençait à se dégrader… Mais tant pis, essayons ! Et nous avons bien fait, car en route nous avons pu nous arrêter devant un énorme terrain où de nombreux wallabies s’y étaient installer. Un beau spectacle, légèrement gâché à la fin par un chinois qui est venu nous proposé du pain pour les nourrir… A savoir, l’alimentation des kangourous est faîte d’herbe ou de feuilles, mais pas de carrottes et encore moins de pain de mie !

 

Dimanche 24 juin Daintree

Notre dernière journée était consacrée à la Daintree forest et ses alentours. Avant d’arriver à la Daintree River, nous avons décidé sur le tas de faire une excursion d’une heure sur un petit bateau solaire, qui se baladait le long de la rivière à la recherche de crocodiles. Nous en avons vu plus que ce que nous ne pensions, puisque tous les 300 mètres, il y en avait un, posé sur le sable à faire la bronzette. Je peux vous dire qu’on ne faisait pas les fiers dans ce bateau. Il n’y avait pas grande issues si l’un d’entre eux nous attaquait, puisque si nous sautions à l’eau, nous avions le choix entre se faire manger par un crocodile, ou par un requin. Le mieux je pense dans ce cas si particulier et peu crédible, serait d’attendre qu’il en mange un, pour qu’il puisse faire sa sieste ensuite… Brève de plaisanteries, nous avons appris beaucoup sur les crocodiles. Attention de ne pas se promener trop loin sur les plages, car il y a beaucoup de chances d’en croiser un ! Les crocodiles ont besoin d’une température de 30 degrés, et l’hiver, s’il fait trop froid ils restent dans l’eau la journée. Nous avons eut de la chances qu’il ne faisait pas encore trop moche à cette heure-ci ! La nuit, il fait plus frais et retournent donc à l’eau. Nous avons aussi appris que les crocodiles pouvaient ne pas se nourrir pendant 5 à 7 semaines, s’ils venaient de se faire un bon festin. Nous avons dû voir bien cinq crocodiles, du bébé au plus gros, le Roi de la rivière, « Scarface », plus de 4 mètres de long. Le guide nous a expliqué que ses alliés étaient du même côté que lui de la rivière, et ses rivaux de l’autre côté, là où il fait plus frais et où le vent est présent.

Le nom de l’excurtion est « Solar Whisper Wildlife Cruises »

La pluie est vite arrivée, nous avons filé jusqu’à Cap Tribulation. Nous ne pouvons pas avoir un temps parfait à chaque fois, ce qui été dommage pour cette magnifique plage qui aurait bien méritée un petit vol au drone. 

Nous avons fait une petite balade dans la Daintree, la Dubuji Walk, où arriver sur la plage nous avons eut une petite frayeur. Des empruintes étranges sur le sable ressemblant étrangement à celles d’un…. d’un…. crocodile… Vite, on s’en va ! Nous n’avons pas traîné car il pleuvait de plus en plus.

 

Lundi 25 juin

Un road trip a un début, mais aussi une fin… Il était temps de faire nos valises, et de rendre ce super camping-car, après deux mois dedans. Nous avons pris l’avion tous les quatre, direction Sydney !

2 commentaires sur « 6 : Queensland »

  1. votre voyage est trés intéressant,et puis maintenant tous en famille c’est super, les photos sont toujours très belle, je veux la photo du Mobil Home. Je suis contente que vous avez trouvé le temps de rendre visite à nos amis Norma et Warwick, ils avait très envie de vous voir. Bisous de Nicole.

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou c’est Mam’ Armelle j’attends de voir les photos avec impatience, les crocos si proches je pense bien qu’il y en a parmi vous qui ont du faire dans leur culllooottteee ahahah! et les petits walabies ça devait trop chou de les voir de près… encore plein de gros bisous de Dad’ Roger’s et Mam’ Armelle

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s